Choisir une bonne protection pour sa literie vous permettra de l’entretenir dans le temps mais vous offrira aussi un confort inégalable. Voici nos conseils pour choisir une alèse pour son matelas !

Pourquoi opter pour une alèse ?

L’alèse offre deux principaux avantages qui ne sont pas à prendre à la légère au moment de choisir sa literie. Elle permet tout d’abord de protéger votre matelas des éventuelles fuites urinaires mais aussi de la transpiration que le corps dégage durant la nuit. L’alèse vous offre alors des nuits plus sereines et plus confortables améliorant ainsi la qualité de votre sommeil. Si vous hésitez, ces deux arguments de taille sauront peut-être vous convaincre !

Comment choisir une alèse ou un protège-matelas

La différence entre alèse et protège matelas

La principale différence entre l’alèse et le protège matelas est l’imperméabilité. L’alèse est imperméable, le protège matelas ne l’est pas. Le protège matelas est plutôt proche d’un drap-housse, en un peu plus épais toutefois, ce qui va permettre de garder le matelas au propre. Fuites urinaires ou transpiration sont des éléments décisifs quant au choix d’une alèse. Le protège matelas et l’alèse sont ainsi complémentaires et peuvent donc être utilisés ensemble, en veillant à installer l’alèse en premier.

Les différents types d’alèses existants

Il existe trois voire quatre types d’alèses : 

Façon drap-housse : De la même manière que celui-ci, l’alèse vient recouvrir le matelas à l’aide de 4 coins élastiques. 

La forme dite plateau : La forme “plateau” est quant à elle un drap équipé d’élastiques à chacun de ses quatre coins que l’on vient glisser sous le matelas pour le fixer.

L’alèse intégrale : Enfin, ce troisième type d’alèse recouvre toutes les faces de votre matelas et se referme à l’aide d’une fermeture éclair.

L’alèse jetable que l’on retrouve notamment dans les établissements de santé

En fonction des dimensions de votre matelas, la taille de votre alèse va dépendre des dimensions de votre matelas. Une (90 x 200 cm) ou deux places (140 x 200 cm), Queen size (160 x 200 cm) ou King size (180 x 200 cm), mesurez correctement votre matelas afin de ne pas vous tromper dans le choix de votre alèse.

Bien choisir le drap housse et l'alèse du lit de bébé - Blog Kadolis

Selon le choix des matières

Matières naturelles ou synthétiques, absorbantes ou imperméables, il existe plusieurs matières qu’il faut donc choisir avec soin pour que l’alèse corresponde à vos besoins. Voici quelques matières que l’on retrouve dans les alèses :

Le molleton : matière permettant un toucher moelleux, épais, chaud et doux, idéal pour l’hiver

L’éponge : à l’inverse, cette matière sera préférée en été car très absorbante

Le jersey : tissu souple et élastique qui peut être entièrement fait de coton ou de polycoton 

A cela s’ajoute une matière imperméable comme le latex, le PVC ou le polyuréthane. Renseignez-vous donc correctement en amont avant de choisir votre alèse.

Selon la marque

Pour acheter votre alèse, il est préférable de vous rendre dans des magasins de literie plutôt que d’acheter sur internet afin de bénéficier des connaissances des conseillers. Vous pourrez aussi vous rendre compte plus facilement en touchant et en essayant différents modèles et différentes marques en magasin. Préférez une marque dont la réputation n’est plus à faire pour être certains que la qualité sera au rendez-vous. Toutefois, vous pouvez très bien repérer plusieurs modèles, faire votre choix et commander en ligne directement sur le site de la marque que vous aurez choisie.

Par rapport au prix et à la garantie

Critère non négligeable : le prix. Le coût d’une alèse peut varier selon les modèles, les dimensions, les matières et les marques mais ne dépasse que très rarement les 80€. 2, 3, 5, 10 ans, renseignez-vous également sur la garantie de votre alèse. Vous pouvez donc trouver une bonne alèse à un prix raisonnable et garantie suffisamment longtemps en cas de soucis. Bien qu’une alèse soit un élément que l’on garde plusieurs années, il faut toutefois la laver régulièrement…

Entretenez-le régulièrement !

Pour que votre alèse tienne le coup sur la durée, il faut en prendre soin et l’entretenir régulièrement, au même titre que le nettoyage du matelas. Lavez-la en machine lorsqu’il est nécessaire (fuite urinaire ou transpiration excessive après avoir été malade par exemple) et traitez-la à l’aide d’un antibactérien ou anti-acarien notamment si vous avez des allergies. Lorsque vous faites une machine à draps, profitez-en pour y glisser votre alèse !

Quelle matière pour votre linge de lit pour éviter la transpiration 

Adaptez votre linge de lit aux saisons. En hiver, privilégiez l’utilisation d’une couette en duvet plus épaisse, qui conservera mieux la chaleur que vous produirez durant la nuit. En été, pour éviter de transpirer, nous vous conseillons de changer votre couette d’hiver par une couette en synthétique ou en soie, plus légère et possédant un garnissage moins important. Ce choix participe à une meilleure thermorégulation de votre corps et vous permet de moins transpirer.

Faites attention à votre santé avant d’aller vous coucher : évitez de prendre un repas trop copieux, ainsi que des boissons chaudes comme le thé ou le café qui augmentent la température du corps. Le tabac et la pratique d’une activité physique intensive le soir est à éviter pour les mêmes raisons.

Aérez votre lit chaque matin, en enlevant les couettes pour que votre matelas respire le plus possible.

Les oreillers anti-transpiration peuvent vous aider à réduire votre transpiration la nuit.

Composés d’un mélange de fibres de coton et de polyester, ils sont micro-rainurés afin de capter l’humidité produite par votre corps et vous garantir un meilleur sommeil, plus hygiénique et confortable. Avec un oreiller thermosensible en mousse, vous réglerez votre chaleur corporelle tout en luttant contre les bactéries et les acariens grâce à son enveloppe en bambou et viscose.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.